Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Une équipe au service des Dammariens

Le service Action Sociale du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale Henri Dunant) est au cœur de la politique sociale municipale. Il aide les Dammariens à faire face à des difficultés en leur offrant un accompagnement adapté à leurs situations.

En vous rendant à l’accueil du CCAS, rue du Bas Moulin, vous serez reçu par un agent d’accueil. Ce premier contact est très important puisqu’il permet de recueillir et d’évaluer votre demande. Après une écoute attentive, cet agent pourra vous conseiller sur des sujets tels que l’accès aux droits et aux soins, vos démarches administratives, les dispositifs auxquels vous pouvez prétendre, une rupture d’hébergement, la mise en place d’une domiciliation…

Après avoir donné quelques éléments permettant de comprendre votre situation et donc votre besoin, il pourra vous réorienter vers les organismes départementaux compétents (la Caisse d’Allocations Familiales, la Sécurité sociale, le Pôle emploi, la Maison Départementale des Personnes Handicapées, un service municipal…).

Un rendez-vous peut également vous être proposé pour répondre au mieux à votre demande d’aide. En fonction de vos besoins, vous serez reçu soit par l’assistante du service et référente santé et handicap, les deux intervenantes sociales diplômées ou par la Chef de service. Ce rendez-vous permettra de faire une évaluation sociale de votre situation afin de prendre en compte l’ensemble des éléments (famille, budget, travail, logement, loisirs…).

Une aide à l’accès aux droits et aux soins

L’aide à la constitution des dossiers administratifs est une des missions du service Action sociale. L’accès aux droits, aux soins et aux services essentiels constitue le fondement de tout projet de réinsertion. Dans cette optique, deux actions ont été développées par le CCAS afin de permettre à tous les Dammariens de bénéficier d’une complémentaire santé : les permanences d’accès aux soins et le dispositif « Ma commune, ma santé ».

Initiées en 2013 en partenariat avec la CPAM 77 (Caisse Primaire d’Assurance Maladie), ces permanences informent les demandeurs sur les différents dispositifs légaux existants (Couverture Maladie Universelle, Aide à la Complémentaire Santé, Aide Médicale de l’État…) et facultatifs (tarifs sociaux gaz/électricité, aide exceptionnelle…) et les accompagnent pour constituer et transmettre à la CPAM les demandes d’aide aux complémentaires santé. Grâce à ce partenariat, la CPAM s’engage à instruire les dossiers reçus par le CCAS dans un délai inférieur à 15 jours (deux mois en temps normal).

Le dispositif « Ma commune, ma santé », quant à lui, permet aux habitants de bénéficier d’une complémentaire santé communale mutualisée à moindre coût et accessible à toutes personnes sans condition d’âge ou de situation professionnelle, non bénéficiaires de la CMU ou ne bénéficiant pas d’une mutuelle entreprise obligatoire.

Un soutien financier pour les plus défavorisés

Le service accompagne également les familles en difficulté dans leur quotidien en les soutenant ponctuellement financièrement pour faire face aux paiements des factures liées au logement (électricité, eau, gaz,…), à la fonction parentale (classe de découverte, crèche, …) ou à un accident de vie (frais d’hospitalisation, frais d’obsèques). Après avoir évalué sa situation, une Commission Sociale Permanente se réunit deux fois par mois afin de définir les aides financières qui pourront être attribuées, dans la limite des sommes allouées chaque année par le Conseil d’Administration.

Un accompagnement social individualisé

En plus d’une aide financière ponctuelle, les agents assurent un suivi de plus long terme pour vous conseiller sur la gestion de votre budget et le suivi de vos démarches administratives, et ce afin de prévenir une rupture de droit ou d’hébergement. Le CCAS s’est notamment engagé dans une démarche de prévention des expulsions locatives. Dès deux mois de retard de loyer, un examen des dossiers est entrepris afin de rechercher des solutions.

Depuis le début de l’année, le CCAS participe également à une expérimentation de l’État destinée à mieux orienter et accompagner les personnes qui font face à des difficultés budgétaires : le réseau « Point conseil budget » (PCB). Les Dammariens peuvent bénéficier de conseils personnalisés, confidentiels et gratuits tous les mardis après-midi entre 14h et 16h30 à l’Hôtel de Ville. Dammarie-lès-Lys est la seule ville en Seine-et-Marne à proposer ce service à ses habitants.

Une action immédiate

Au-delà de cet accompagnement sur le moyen et long termes, les équipes de l’Action Sociale doivent faire face aux situations de crise et d’urgence sociale. Les intervenantes sociales peuvent accompagner les demandeurs vers une mise à l’abri à l’hôtel, en cas de violences conjugales, par exemple, avec l’aide de l’association « Le relais de Sénart » de Vert-Saint-Denis.