Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Carrousel

ça bouge dans les services de la mairie !

Déménagement définitif de la crèche familiale et du RAM

Dans le cadre de cet important chantier qui nécessite le déplacement de services municipaux, la réflexion menée par les élus et les services municipaux a conduit à relocaliser de façon pérenne la crèche familiale et le RAM (Relais des Assistantes Maternelles). Une propriété de la ville, inoccupée, idéalement  située avenue Barbusse, à deux pas du parc du Château Soubiran, va être  totalement rénovée et mise aux normes pour donner naissance à un équipement adapté. Plus de 500 000 euros seront investis dans ce projet. Cette nouvelle localisation permettra aux enfants de faire des activités en plein air dans un espace vert de qualité.  Un accès direct au parc du Château Soubiran sera créé.

La Médiathèque au Château des Bouillants

La médiathèque va quant à elle déménager temporairement.  À partir du 1erDécembre,  elle s’installera au Château des Bouillants, emmenant dans ses bagages  5 000 livres. Une petite interruption n'a cependant pas pu être évitée. La Médiathèque sera fermée entre le 20 octobre et le 30 novembre.

Autres relocalisations

Le service Habitat prendra définitivement ses quartiers à la mi-novembre, dans le Centre administratif Henri Dunant. Après l’arrivée du CCAS sur ce site,  ce nouveau regroupement facilitera l’accès à plusieurs interlocuteurs municipaux sur un même lieu. Parallèlement, un point d’accueil sera créé au Centre Administratif, 593 rue du bas Moulin afin d’apporter les renseignements de premier niveau et avant de diriger, si nécessaire, les usagers vers les services compétents.

Outre  la nécessité de la rénovation du centre Schweitzer sur le plan architectural et thermique compte tenu de la date de réalisation de cet équipement, l’objectif de la municipalité est également de créer sur ce site une Maison des associations. Elle aura pour mission d'accueillir, accompagner et valoriser la vie associative, dans un esprit de convivialité, d'échange et de coopération.

Apprendre à la Ferme pédagogique

À partir de septembre, des animations sur l’élevage, l’agriculture, la biodiversité ou le maraîchage élaborées en lien direct avec l’Éducation nationale, seront proposées aux structures dammariennes et seine-et-marnaises.

Au cœur du parc du château Soubiran, la nature est à découvrir pour les enfants ! Comme le papillon, la ferme enfantine termine tout doucement sa métamorphose pour devenir une véritable ferme pédagogique. En effet, depuis plusieurs mois déjà, l’animateur Julien Dufresne reçoit chaque semaine des structures médicales, sociales et éducatives de la région et leur concocte un programme éducatif basé sur la nature et le monde de la ferme. À la rentrée scolaire, tous les autres établissements auront également la possibilité d’amener les enfants pour éveiller leurs sens. « Ces animations doivent permettre aux écoliers, dès le plus jeune âge, de s’imprégner des merveilles de la nature, d’apprendre à la connaître et de leur donner envie de la protéger davantage », explique Joëlle Noto, adjointe au maire déléguée à l’environnement.

Des animations théoriques et des ateliers pratiques

Suivant le niveau des enfants (maternelle, primaire, collège, lycée), différentes activités sont possibles et regroupées en «  menu  ». Les enseignants et professeurs pourront choisir un menu « ferme » ou « nature » constitué de trois animations qui « permettront aux jeunes écoliers d’apprendre le régime alimentaire de la vache, de savoir à quoi servent les plumes, de différencier les plantes, les légumes, les fruits, les senteurs… Ce sont des animations simples et ludiques » précise Julien Dufresne. Les jeunes pourront également mettre la main à la pâte ! Diffé- rents ateliers pratiques permettront aux enfants de devenir de véritables fermiers en herbe : nettoyage des animaux et de leurs enclos, nourrissage, entretien et récoltes du potager, du jardin agricole...

La salle pédagogique est prête !

En effet, à partir de septembre, la ferme pédagogique disposera de ses propres plantations. Des arbres fruitiers (framboisiers, groseilliers, cassissiers, etc.), des légumes (épinards, tomates, haricots, courges…) et un jardin des senteurs où les marjolaines, les lauriers et autres thyms nous en mettront plein le nez. « Il y aura également un terrain réservé à la culture au sol près de la volière. On y trouvera du blé, du colza, de l’orge… », indique Sylvain Noyau, responsable du service des espaces publics. Toutes ces matières premières pourront être étudiées, récoltées puis préparées dans la cuisine de la nouvelle salle pédagogique « Les Écuries » située dans les anciennes écuries en face du château Soubiran. « Cette nouvelle salle permet d’avoir un lieu d’enseignement théorique qui est parfaitement complémentaire avec les animations et les ateliers pratiques en extérieur. Par exemple, le blé ramassé par les enfants dans le jardin agricole servira à préparer du pain dans la salle pédagogique », conclut Julien.

INFOS +

Chaque animation ou atelier est une prestation sur une demi-journée, gratuite pour les établissements dammariens (scolaire, crèche, RAM, centre de loisirs). Pour les structures extérieures et/ou spécialisées, les tarifs vont de 3,5 € à 10 € suivant le choix de l’intervention.

Les inscriptions en ligne, maintenant c’est possible !

La ville s'est dotée d'un nouvel outil visant à faciliter et à dématérialiser les inscriptions de votre enfant au centre de loisirs « Le Bois du Lys ».

Vous avez maintenant la possibilité d’effectuer vos démarches (inscriptions et paiements) en vous connectant sur le site Internet de la Ville et en saisissant vos identifiant et mot de passe que vous avez reçus par courrier. Bien évidemment, ces données sont hébergées sur un serveur sécurisé et les informations relatives aux familles restent strictement confidentielles. Le fichier constitué sera, conformément à la loi, déclaré à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) et ne pourra être ni vendu, ni loué, ni utilisé à d’autres fins que ce service public dématérialisé.

Plus simple et plus rapide

Cette démarche a pour objectif d’offrir aux administrés une plus large souplesse et un gain de temps. Évolutif, il s’enrichira au fi l du temps, pour répondre aux attentes des parents. Enfin, pour les personnes ne disposant pas de connexion Internet, les démarches restent possibles en mairie, au service vie scolaire, au 1er étage du centre administratif, 593 rue du Bas Moulin ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et 13h45 à 17h40.

LES INSCRIPTIONS EN LIGNE, MAINTENANT C’EST POSSIBLE !

La ville s'est dotée d'un nouvel outil visant à faciliter et à dématérialiser les inscriptions de votre enfant au centre de loisirs « Le Bois du Lys ».

Vous avez maintenant la possibilité d’effectuer vos démarches (inscriptions et paiements) en vous connectant sur le portail famille de la Ville et en saisissant vos identifiant et mot de passe que vous avez reçus par courrier. Bien évidemment, ces données sont hébergées sur un serveur sécurisé et les informations relatives aux familles restent strictement confidentielles. Le fichier constitué sera, conformément à la loi, déclaré à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) et ne pourra être ni vendu, ni loué, ni utilisé à d’autres fins que ce service public dématérialisé.

Plus simple et plus rapide

Cette démarche a pour objectif d’offrir aux administrés une plus large souplesse et un gain de temps. Évolutif, il s’enrichira au fi l du temps, pour répondre aux attentes des parents. Enfin, pour les personnes ne disposant pas de connexion Internet, les démarches restent possibles en mairie, au service vie scolaire, au 1er étage du centre administratif, 593 rue du Bas Moulin ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et 13h45 à 17h40.

Les associations préparent la rentrée

LE 10 SEPTEMBRE PROCHAIN, le Forum des associations permettra aux familles dammariennes de choisir leurs activités sportives, culturelles et sociales pour l’année.

 

Forum des associationsPour cette nouvelle édition, le Forum s’installe dans la nouvelle salle de l’Espace Pierre Bachelet, « L’Annexe ».Cet espace de 2000 m2 accueillera plus de 60 associations dammariennes ! Les habitants trouveront assurément leur bonheur avec plus de 40 clubs sportifs à Dammarie-lès-Lys et près de 20 associations culturelles. Vous aurez également la possibilité de vous investir au service de la santé, de la solidarité et du social,ou encore échanger avec les dizaines de bénévoles présents sur des sujets comme l’environnement,l’enfance, ou les anciens combattants. Comme le veut la coutume, les associations volontaires auront l’occasion de prendre le micro pour mettre en lumière leurs activités tout au long de l’année.

Programme des Journées Européennes du Patrimoine

 

LE SAMEDI 16 SEPTEMBRE À 14h

Participez au Rallye découverte avec le club de l’ASRD (Athlétisme Secteur La Rochette - Dammarie-lès-Lys) en compagnie de Catherine Suard, responsable du service documentation et archives de la ville, qui vous fera découvrir un nouveau parcours et plein d’anecdotes.

Départ dans le parc du château Soubiran avant de rejoindre les bords de Seine (animations sportives et culturelles gratuites, goûter convivial…) - Inscriptions au 06 10 20 78 22 ou par mail : asrd77115@gmail.com

De 10h à 18h, les Archives départementales proposent des visites guidées inédites de leur bâtiment. À découvrir :des espaces d’ordinaire fermés au public (salle de tri,magasins de conservation,etc.), les missions des archivistes et des documents originaux (manuscrits,affiches, plans...). Archives départementales,248 avenue Charles Prieur à Dammarie-lès-Lys Entrée gratuite Inscriptions au 01 64 87 37 81

Vous pourrez également découvrir la Mosquée de Dammarie avec l'Association Cultuelle Musulmane de Dammarie les lys qui organise une journée porte ouverte de 10h à 16h.

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE De 10h à 18h

Participez à la Fête abeille et terroir,avec des visites de la maison de l’abeille dans le parc du château Soubiran (animations apicoles, dégustation et vente de produits locaux, ateliers pour les enfants…) Contact : Monsieur Boucour au 06 52 77 47 11

DU 18 AU 22 SEPTEMBRE

Les élèves des classes de CM1 et CM2 de la ville seront sensibilisés au patrimoine,à l’histoire de la nation et à l’histoire de l’art.Durant ces quatre jours,plusieurs activités sportives et culturelles seront proposées : exposition civique « Racontez-moi la République », ateliers sur la biodiversité, présentation de la fonction d’élu sans oublier l’initiation des écoliers aux jeux d’antan.

La Ville met à disposition deux circuits « découverte », dans tous les lieux d’accueil de la ville, élaborés pour les friands de randonnée culturelle.

Durée du circuit environ 1h.

Les châteaux de Vosves, des Vives Eaux et l’auberge « La Maison Blanche » étant privés, ils ne peuvent être visités.

Un circuit découverte du centre-ville est également disponible.

Téléchargez ici les plaquettes des circuits découvertes

Une visite guidée est possible par groupe de 5 personnes en appelant le service documentation et archives de la ville au 01 64 87 44 94.

De nombreuses actions en faveur des écoles pour une rentrée au top !

La fermeture des écoles durant deux mois donne toujours l’occasion à la Ville d’effectuer de petits et grands travaux avant le début d’une nouvelle année scolaire.

La Ville continue son entreprise de rénovation des écoles. Pendant la coupure estivale, les hommes de chantier ont investi les lieux pour améliorer le quotidien des écoliers. Ils ont effectué des travaux de réfection des toitures, de rénovation des façades et d’étanchéité dans plusieurs écoles.

Un investissement de 1 000 000 €

Au total, plus de 1 000 000 € vont être alloués cette année à l’entretien et la rénovation des écoles. Cet été, plusieurs travaux étaient au programme, avec notamment la réfection de la toiture de l’école maternelle Jacques Monod, l’installation de nouvelles gouttières, le remplacement des menuiseries de l’école élémentaire Paul Doumer et la pose de murs coupe-feu dans l’école élémentaire François de Tessan.

Un sanitaire supplémentaire a été créé à l’école maternelle Antoine de Saint-Exupéry sans oublier le remplacement de quatre W.C. par quatre urinoirs et l’installation d’un lavabo collectif. Enfin, plusieurs classes des écoles maternelles Charles Perrault et Jules Verne ont été repeintes.

Des actions culturelles et sportives

Dans la vie d’une école, les activités culturelles et sportives occupent une place importante. Cette année, 492 600 € sont budgétés pour financer plusieurs actions mis en oeuvre par la ville : le Club Coup de Pouce Clé aide les enfants à la lecture et l’écriture du français, les CMR (Centres Musicaux Ruraux) visent à rendre la musique accessible au plus grand nombre, les

spectacles organisés à l’Espace Nino Ferrer favorisent la découverte du spectacle vivant. Il faut y rajouter les activités sportives encadrées par des éducateurs diplômés ou encore la ferme pédagogique qui propose des animations sur l’environnement, la nature et la vie de la ferme.

La rentrée s'est bien passée

Les petits écoliers dammariens ont repris le chemin de l'école. Directeurs, professeurs, agents municipaux ont accueilli les enfants. Tout était prêt pour la rentrée ! Le maire Gilles Battail s'est rendu dans plusieurs écoles. Il a échangé avec les parents et a partagé le repas des enfants à l'école Doumer.

Dammarie se mobilise contre le cancer du sein !

Plus de 50  000  nouveaux cas de ce cancer sont diagnostiqués en France chaque année. C’est tout l’enjeu d’Octobre rose, un mois de mobilisation !

Tout au long de la semaine du 9 au 14 octobre, la Ville s’engage dans la campagne de sensibilisation « Octobre rose » au profit de la lutte contre le cancer. A cette occasion, la ville s'ornera de rose...N'hésitez pas à habiller vos façades de maison, avec pour seul mot d'ordre : le rose. La journée de clôture du 14 octobre marquera le point d’orgue de cette semaine : rendez-vous dans le parc de l’Abbaye du Lys de 14h à 18h, pour découvrir des stands d'information sur la maladie mais aussi de nombreuses activités : zumba, flash-mob, atelier maquillage, kinésithérapie, coloriage collectif, cours de yoga… il y en aura pour tous les goûts ! Vous pourrez également prendre le départ de l'une des 4 balades roses proposées ce jour là : à pied, à vélo/rollers/trottinette, en auto-moto ou course enfant).

>> Pour y participer, il vous suffit de remplir le bulletin d’inscription en ligne ici et de le déposer à l’Hôtel de Ville avant le 11 octobre. Petit bonus : un bandana rose sera offert le jour de la course à tous les pré-inscrits ! Venez nombreux participer et soutenir la lutte contre ce fléau !

La deuxième vie des soutiens-gorge

Cet élan solidaire avait déjà débuté avant l’été, avec la collecte de soutiens-gorge au profit de la nouvelle association dammarienne de lutte contre le cancer du sein, Sein Serment Solid’Air, lancée par Alida Ali-Bey. Du 12 juin au 13 juillet, vous avez été très nombreuses à déposer vos soutiens-gorge dans les paniers roses des services municipaux et des commerces engagés de la ville. Une partie de cette lingerie sera réutilisée par l’association pour confectionner des soutiens-gorge destinés aux femmes qui traversent l’épreuve du cancer, aux différents stades de la maladie. Les autres seront teints en rose et décoreront le village Octobre rose pendant la journée du samedi 14 octobre.

Une journée pleine d’animations

Pour clore la semaine, la journée du 14 octobre permettra à tous les Dammariens de se rassembler une dernière fois dans le village rose installé pour l’occasion dans le parc de l’Abbaye du Lys. De 14h à 18h, plusieurs activités seront organisées : coloriage collectif, atelier maquillage, kinésithérapie, Qi Gong, flashmob… Vous pourrez également vous inscrire à l’une des trois balades roses solidaires organisées (à pied, à vélo, en rollers, à trottinette ou en auto moto) dans la ville ou à la course à pied dans le parc de l’Abbaye du Lys. Tout au long de l’après-midi, les familles dammariennes pourront aussi s’informer sur le cancer du sein et son dépistage avec la présence notamment de la Ligue contre le cancer de l’ADC 77(Dépister le Cancer en Seine-et-Marne) et Sein Serment Solid’air.

Le point sur l’installation de la fibre optique

Le déploiement de la fibre optique dans la ville, géré par Orange, progresse. Les quartiers des Bouillants, des Fauvettes, de la Justice et de la Glandée seront raccordables pour l’été 2018.

 

Déployer la fibre optique dans toute une commune, cela prend du temps. L’opérateur s’est engagé à couvrir l’intégralité de la ville d’ici à 2020 soit près de 12 000 logements. « Pour cette installation, la ville est découpée en quatre lots (quatre zones) par l’opérateur en sachant qu’il faut en moyenne un an pour couvrir un lot. Actuellement, deux lots ont été fibrés et 7 907 logements sont couverts, soit 70 % du territoire », explique Marie-Agnes Wyart, chef de projet Villes département à Orange.

Objectif 2019 pour le quartier de Vosves

Depuis début septembre, les études ont débuté pour le déploiement de la fibre sur le lot 3 comprenant les quartiers des Bouillants, des Fauvettes, de la Justice et de la Glandée entre l’avenue Louis Barthou et le carrefour de la Glandée, soit un total de 1 467 logements. Les premières habitations de ce secteur devraient être raccordables* pour l’été 2018. Le dernier lot représentant le quartier de Vosves devrait, quant à lui, être couvert pour la fin d’année 2019. * Logements raccordables : suite à une demande du résident à son opérateur, il peut être raccordé.

INFO +

Pour savoir si votre logement est raccordable, rendez-vous sur http://reseaux.orange.fr/couverture-fibre Si vous habitez dans un immeuble, le bailleur ou le syndic de copropriété doit signer une convention avec un opérateur pour le passage de la fibre dans les étages. Si votre logement est raccordable, il suffit de contacter votre fournisseur commercial d’accès internet qui installera les derniers mètres de câble depuis le point de branchement optiques (ou le palier) vers votre logement et activera ensuite ses services (TV, Internet…).

«La Ruche qui dit oui » à Dammarie-lès-Lys

CHAQUE VENDREDI À PARTIR DE 16H30, la Brûlerie du Lys accueille dorénavant les producteurs locaux pour une vente directe auprès des habitants. Ce mode alternatif de distribution appelé « La Ruche qui dit oui » est en pleine expansion.

Renouer avec le monde rural, rencontrer les producteurs du coin tout en achetant des produits bio, frais et fermiers de bonne qualité… C’est le principe du réseau « La Ruche qui dit oui ».

Le concept se multiplie d’ailleurs, un peu partout dans l’Hexagone, avec plus de 800 ruches et plus de 5 000 producteurs engagés ! Mais comment cela marche t-il ? En résumé, les consommateurs passent commande sur Internet dans les jours qui précèdent une vente, les agriculteurs livrent ensuite leurs clients en mains propres, dans un lieu se transformant pour quelques heures en petit marché. Privilégier la proximité avec le consommateur « C’est avec grand plaisir que j’accueillerai les agriculteurs et éleveurs de la région une fois par semaine », indique Sandra Clajivo, la gérante de la Brûlerie du Lys.

Dans cette formule, tous y trouvent leur compte. Les uns bénéficient d’un mode alternatif de distribution, les autres sont assurés d’avoir des produits locaux, sains et de qualité. Acheter ces produits est un acte solidaire fort pour les petites exploitations qui ont parfois du mal à survivre face à la grande distribution. Ce circuit court leur permet de percevoir 83 % du prix du vente !

COMMENT PASSER COMMANDE ?

En vous connectant sur www.laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/8309 et après avoir créé votre compte, vous pourrez commander ce qu’il vous plaît (fruits, légumes, pain, fromage, viande, boisson…) quand vous le voulez et sans engagement. À partir du mois d’octobre, vous pourrez retirer votre commande tous les vendredis à 16h30 à la Brûlerie du Lys.

De nouvelles solutions pour vous loger !

Dans vos recherches pour trouver un logement étudiant, le Point Information Jeunesse (PIJ) de la ville peut vous accompagner. Louer une chambre chez l’habitant est bien plus qu’une solution par défaut : c’est économique et convivial !

 

Prochainement, l’Espace jeunes avec son « Point Information Jeunesse », en lien avec la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine (CAMVS), se chargera de mettre en relation les propriétaires de Dammarie-lès-Lys, Ponthierry, Boissise-le-Roi, Villiersen-Bière et Pringy disposant d’une chambre à louer et les étudiants à la recherche d’un logement.

Le recensement des propriétaires

Pour l’instant, le Point Information Jeunesse de Dammarie-lès-Lys est dans une phase de recensement des propriétaires qui aimeraient participer à cette initiative. Par la suite, le PIJ analysera les capacités d’accueil de chaque propriétaire et organisera des rencontres avec les étudiants correspondant à leurs attentes. Ceux qui le souhaitent pourront être accompagnés dans les démarches administratives relatives à la location.

L’état des lieux

Pour les étudiants, il existe un bail meublé étudiant, dont la durée est fixée à 9 mois qui correspondent à une année scolaire. Il est toutefois également possible d’opter pour un bail classique d’un an. La chambre doit faire au minimum 9 m² loi Carrez, avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m et doit comporter une fenêtre. Elle doit au minimum être équipée d’un lit (ou canapé lit), d’une table, de chaises, d’un placard, de luminaires et du matériel nécessaire pour cuisiner (électroménager, ustensiles, vaisselle). Le propriétaire doit également mettre à disposition des sanitaires et une cuisine, qui peuvent être privatifs.

LE PROPRIÉTAIRE CHOISIT LE TYPE DE LOCATION QU’IL SOUHAITE METTRE EN PLACE :
  • L’hébergement est loué contre une participation aux frais d’occupation, ce qui permet un complément de revenus ;
  • L’hébergement est proposé en échange d’une présence ou de petits services à définir lors de la signature du bail.

INFO +

Si vous disposez d’une chambre à louer, prenez contact avec le Point Information Jeunesse de l’Espace Jeunes au 01 64 87 45 04 ou directement à l’Espace Jeunes, 299 rue Jules Ferry, ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h à 18h et les mercredis de 10h à 12h30 et de 14h à 18h.

Le cimetière de Vosves se met au vert

Jusqu’au printemps, la municipalité effectue un test sur une parcelle du cimetière de Vosves qui consiste à engazonner les allées secondaires.

À la Toussaint, les Dammariens pourront remarquer quelques changements en allant fleurir les pierres tombales de leurs défunts. En effet, une zone protégée doit être végétalisée, afin que la froideur minérale laisse la place à un gazon verdoyant.

Depuis le 1er janvier, l’entretien des espaces publics est en effet effectué par d’autres moyens que les produits phytopharmaceutiques. Cette disposition de l’article 68 de la loi de transition énergétique du 18 août 2015 s’impose à l’État, aux collectivités locales et aux établissements publics et s’applique aux espaces verts, aux promenades, aux forêts et à la voirie. Qui plus est, l’engagement de la Ville en faveur de l’écologie est encore plus fort puisqu’elle participe à la reconquête de la qualité de l’eau de la nappe du Champigny après avoir signé une charte avec l’association AQUI’Brie.

De nombreux enjeux environnementaux et économiques

Jusqu’au printemps prochain, cette zone délimitée donnera donc un aperçu aux habitants de ce que pourrait devenir le cimetière de Vosves.

Sur le plan écologique, la végétalisation du cimetière préservera l’environnement, la biodiversité et les ressources en eau de notre région. La santé des agents, auparavant utilisateurs des pesticides, sera également ainsi davantage préservée. Au niveau économique, les coûts d’entretien seront diminués. La tonte régulière remplacera l’achat des produits phytopharmaceutiques.

Un cimetière plus chaleureux

Penser à de nouvelles techniques d’entretien sans trahir l’esprit des lieux, c’est l’ambition de la municipalité. « Le cimetière est un site qui possède une place particulière aux yeux des personnes qui le fréquentent. Ils souhaitent qu’il soit bien entretenu et le plus plaisant possible. C’est tout à fait normal. La Ville est engagée dans une évolution des pratiques en matière d’environnement et d’entretien du paysage urbain, qui peut, dans un premier temps, être perçue avec certaines résistances ou incompréhensions », indique Joëlle Noto, adjointe au maire déléguée à la gestion des espaces publics et à l’environnement. Dans cet endroit dédié au recueillement, traditionnellement minéral, où la mauvaise herbe est difficilement acceptée, le retour du vert et des paysages naturels visent à lui donner un caractère plus agréable et apaisé. En mai 2018, si la phase de test s’avère concluante, la végétalisation de l’ensemble des allées secondaires du cimetière de Vosves (3 200 m2 ) sera alors envisagée.

Les décisions du Conseil municipal

Faisons le point sur les délibérations prises par la Ville lors du dernier Conseil municipal du 21 septembre.

Attribution d’une subvention exceptionnelle au profit de la Fondation de France pour soutenir les sinistrés de l’ouragan Irma.

Le mercredi 6 septembre, l’ouragan Irma a frappé les Antilles. Les îles de Saint-Matin et de Saint-Barthélemy ont été particulièrement touchées. Face à la détresse des populations, la Fondation de France a lancé un appel à la solidarité nationale pour les Antilles. Pour exprimer sa solidarité envers les sinistrés, la Ville de Dammarie-lès-Lys va verser 3 000 € à la Fondation de France qui centralise au niveau national la campagne de dons au profit des victimes de l’ouragan

Attribution d’un fonds de concours par la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine (CAMVS pour le fonctionnement de la piscine Jean Boiteux.

La loi permet aux communautés d’agglomération de financer la réalisation ou le fonctionnement d’un équipement d’une commune membre par l’attribution d’un fonds de concours. Le budget 2017 voté par la CAMVS prévoit une enveloppe globale de 922 316 € au profit de ces équipements, dont 111 530 € sont attribués à la piscine Jean Boiteux de Dammarie-lès-Lys.

Création d’un deuxième poste d’animateur à temps plein pour le Relais Assistantes Maternelles (RAM).

Le Relais Assistantes Maternelles de la Ville de Dammarie-lès-Lys est ouvert au public depuis le 2 mai 2011. Suite à la réunion du renouvellement d’agrément du RAM et aux recommandations de la Caisse d’Allocation Familiale de Seine-et-Marne, du département de Seine-et-Marne et du service de la protection maternelle et infantile, la Ville a pris la décision de créer une deuxième poste d’animateur à temps plein au sein du RAM

Demande de subvention auprès de la Région Îlede-France pour le déploiement de nouvelles caméras de vidéo-protection dans la ville.

Ce dispositif de vidéo-protection attaquera une deuxième phase fin 2017 et courant 2018. Quinze lieux d’implantation ont été définis comprenant chacun en moyenne trois camé- ras. Ainsi, une cinquantaine de caméras doivent être installées avant la fin de l’année 2018 dans le quartier de la Plaine du Lys, aux entrées de la ville, au sein du centre-ville et ses abords, dans les infrastructures publiques ou encore dans le futur centre commercial de l’Abbaye du Lys. Par délibération du 22 janvier 2016, le conseil régional a approuvé une participation à un taux maximal de 30% du montant de l’achat et de la pose de chaque caméra.

Délégation de service public pour la gestion de la nouvelle crèche Jacqueline Bonjean

Après avoir examiné les offres de trois candidats, le choix s’est arrêté sur la société « Les petits chaperons rouges » qui a apporté les garanties techniques et financières permettant d’assurer la qualité et la continuité du service. Elle se chargera de la gestion de l’établissement pour une durée de 5 ans en échange d’une participation financière de la Ville évaluée à 116 000 € par an. Cette aide financière doit garantir des tarifs accessibles pour les usagers.