Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE "DAMMARIE CITOYENNE" - AVRIL 2017

Les commerçants, la pharmacienne et leurs employés de ce qui reste du centre commercial de l'Abbaye sont à bout de nerfs. Depuis des années, ils subissent les retards de la rénovation urbaine, avec en point d'orgue, la baisse continue de leur chiffre d'affaire. La mairie ne respecte pas ses engagements quant au bon accès de ces commerces. L'hiver, l'éclairage faisait défaut, tout comme les places de stationnement dont leur nombre n'a cessé de varier. Certes, la ville a su avoir quelques gestes à leurs égards. Pour autant, leur clientèle et patientèle rebutent de plus en plus à emprunter les cheminements accidentés et peu lisibles pour se rendre à leurs officines de proximité. Ces derniers s'exaspèrent de ces conditions. Avec des ressources en forte diminution et un planning de travaux pour la reconstitution d'un centre commercial semblant sans cesse reculé, les angoisses font place aux crispations et aux acrimonies. Avec l'arrivée de Pôle Emploi, se garer reste très compliqué et le comble est que les commerçants ont été contraints de licencier. L'enclavement du centre commercial pose aussi le problème de la sécurité incendie. La disparition de stationnements oblige les riverains des résidences, parmi lesquels les professions libérales et leurs clientèles à s'adapter. Les véhicules sanitaires légers prennent des habitudes dans l'allée de la résidence de la Bretagne. Nous nous permettons, donc, de rappeler que la boulangerie, la boucherie et la pharmacie sont encore et toujours ouverts à l'heure où sont écrites ces lignes. Malgré les difficultés d'accès et un environnement peu affriolent, je vous invite à les soutenir. Nous sommes certains que la ville va trouver les ressorts pour répondre à leurs demandes.

La situation dramatique des familles Rom perdure. Nous écrivions déjà en 2014 au préfet pour qu'il engagea de véritables actions pour ne pas condamner des hommes, des femmes et des enfants à la misère, à la maladie, contre lesquelles ils se battent quotidiennement. Nous demandions la mise en place de projets pour leur intégration avec un accompagnement social, scolaire et professionnel. Des fonds européens existent pour cela. Pour peu qu'on les aide, des villes peuvent s'associer à des programmes d'insertion avec un petit nombre de familles. Faute de cela, ils sont « délogés » ou installés sur des lieux inadaptés et ils restent condamner à errer, suscitant leur rejet.

Enfin, même si choisir c'est un peu renoncer, allez voter. Vincent BENOIST – Margot CIMIC

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail