Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE CITOYENNE » DÉCEMBRE 2017

 

Politique de la ville ou de la vile politique
En octobre, à Grigny, se sont tenus les États Généraux de la Politique de la Ville. Ils ont été coorganisés par des associations travaillant auprès de la jeunesse et des populations fragiles et d’élus, de différente tendance politique, en charge de quartiers prioritaires pour lancer au Président un appel solennel. Cet appel fait suite à la disparition du ministère de la politique de la ville en juin, à la baisse des dotations versées aux communes, à la baisse des APL, la diminution des contrats aidés et au gel de crédits alloués à la Politique de la Ville pour 2017. Cet appel demande 10 mesures préalables d’urgence et concrètes pour redonner du souffle à ces quartiers.
Car, force est de constater, au regard du rapport annuel fait sur notre territoire, que les objectifs de 2016 ne sont pas atteints. Bien souvent le fléchage des moyens ne va pas majoritairement aux populations de notre Quartier Prioritaire et débouche sur du vide. Malgré tout, il faut saluer le travail remarquable des associations oeuvrant dans divers domaines et orientés aussi bien vers la jeunesse que vers les adultes. Toutefois, nous regrettons que la participation des habitants, formalisée par la loi avec la création du Conseil citoyen du Lys ne soit pas mieux intégrée dans les dispositifs.
D’ailleurs, on peut se demander à quoi a servi le Fonds de Participation des Habitants, mis à part l’organisation du goûter littéraire.
Bref, l’appel de ‘’Grigny’’ a reçu une réponse de la part du chef de l’État : il n’y a aucun renoncement sur les mesures prises cet été et rappelées plus haut. Pire, il annonce, dans le cadre du nouveau programme de rénovation urbaine, ce que nous pouvons considérer comme une arnaque, un plan de 200 millions d’euros par an tout en retirant 1,5 milliards aux bailleurs sociaux, les principaux financeurs. Le sociologue Renaud Epstein analyse que la réponse du Président Macron passe moins par la mobilisation collective des habitants et les actions sociales que par la réussite individuelle et la stigmatisation. Au fond, Macron, le président de la classe des riches, est cohérent, il célèbre ainsi les premiers de cordée...des quartiers. Bon Noël à tous, même si ce sera compliqué pour celles et ceux qui n’ont pas vu leur revenu ou leur pension augmenter depuis de nombreuses années et plus particulièrement aux chômeurs qui en profiteront, sûrement, pour partir en vacances aux Bahamas.

Vincent Benoist

dammarie.citoyenne2014@gmail.com

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail