Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE CITOYENNE » DÉCEMBRE 2018

 

La grogne monte contre le parking payant du Santépôle de Melun (hôpital et clinique). 1 100 places de parking ont été réalisées pour les 750 patients potentiellement programmés, leurs visiteurs, les urgences, les 1 830 agents et quelques 500 médecins. Devant cette équation, les autorités ont choisi de faire payer le stationnement. C’est honteux. La desserte multimodale, telle qu’elle est évoquée, bus, vélo, piéton, se révèle être plus un chemin de croix qu’une ligne de vie pour aller jusqu’au service médical désiré. Mais le premier souci est celui de la complémentarité public/privé. La clinique possède le plateau technique comportant les salles d’opération. Elle effectue l’essentiel des activités chirurgicales et interventionnelles du Santépôle, avec son lot de dépassements d’honoraires. L’anesthésie n’atténue pas la note. On pourrait même recourir au service réanimation dès la première annonce de la surfacturation.
Nous étions peu d’élus, alors, à nous opposer à ce groupement de coopération sanitaire. Or, le constat est là pour nous en apporter la preuve, la disparition de structures ou d’activités publiques de santé réduit l’accès aux soins et amplifie le renoncement aux soins. Notre territoire manque de médecins généralistes mais aussi, entre autres, de dentistes et d’ophtalmologistes.
Le pôle santé de notre commune ne règle pas non plus ces lourds déficits. Une autre colère s’est exprimée, celle des gilets jaunes.
L’augmentation combinée du prix du baril et de la Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Énergétiques a fait bondir le prix de l’essence et du même coup les 8,3 millions d’automobilistes qui n’ont pas de solution alternative pour aller travailler. Avec ses mesures, le gouvernement Macron, le président des riches, se drape sans honte dans la vertu environnementale.
Il avance que les 37 milliards d’euros que rapporte la TICPE serviront à la nécessaire transition écologique. Or, le budget 2019 indique que seulement 19 % de cette recette ira financer les énergies renouvelables et les infrastructures de transports. À l’opposé, nous proposons de taxer le kérosène, d’imposer les bénéfices des compagnies pétrolières, de développer les transports en commun et les mobilités actives, de baisser à 5,5 % la TVA sur les transports en commun et les voitures propres et d’augmenter fortement le malus des polluantes. N’y a-t-il que le Père Noël pour nous apporter un peu de justice fiscale ?
Arnaud Chabalier - Vincent Benoist
dammarie.citoyenne2014@gmail.com

 

 

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail