Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE CITOYENNE » FÉVRIER 2018

 

Le mois de janvier s’accompagne « traditionnellement» d’annonces d’augmentations de tarifs de services et de biens de consommation usités au quotidien. Cette année est particulièrement salée. Elle amputera d’autant plus un pouvoir d’achat réduit à peau de chagrin pour le plus grand nombre.
Le logement, qui est une dépense incompressible, va peser de plus en plus sur les ménages. Nul doute que cela va aggraver la situation de locataires et de propriétaires de crédit immobilier. En moyenne, on ne compte qu’un seul logement HLM pour trois demandes. Le mois d’avril rendra de nouveau l’expulsion possible. Pour celles et ceux qui se retrouveraient dans cette situation, ouvrez vos courriers, n’attendez pas d’être au pied du mur. Contactez-nous au besoin.
Un pôle santé fait partie des réflexions de la majorité pour 2018. Où sera-t-il installé ? Quelle forme prendra-t-il ? Pour l’instant, rien n’est clairement défini. Une offre de soin supplémentaire sur notre commune est indispensable, tant notre ville est sous dotée en praticiens. Le transfert de la clinique l’Ermitage prévue pour le mois d’avril vers le pôle hospitalier public/privé à Melun n’arrangera rien. Comme vous le savez, les blocs chirurgicaux seront propriété du privé et loués au service public et les dépassements d’honoraires, dont on conteste l’existence, seront la norme. Pour notre part, nous serions satisfaits si l’étude de ce pôle santé à Dammarie-Lès-Lys, pouvait prendre la forme d’un centre de santé à but non lucratif. Mais dans l’indifférence générale, le gouvernement a sorti une ordonnance le 12 janvier remettant profondément en cause le principe même des centres de santé en créant une forme à but lucratif... »Les centres de santé sont créés et gérés soit par des organismes à but non lucratif, soit par des collectivités territoriales, soit par des établissements publics de coopération intercommunale, soit par des établissements publics de santé, soit par des personnes morales gestionnaires d’établissements privés de santé, à but non lucratif ou à but lucratif. » Les centres de santé ne sont pas un simple regroupement de médecins ou de spécialistes comme les maisons de santé. Ils répondent aux nouvelles pratiques des jeunes médecins, aux suivis des parcours de soins, à une tarification de secteur I. Ils mènent des actions de prévention et d’éducation à la santé. Ce serait un atout remarquable dans un plan local de santé.
Arnaud Chabalier - Vincent Benoist
dammarie.citoyenne2014@gmail.com

 

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail