Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Groupe "Dammarie Citoyenne" - Mars 2015

Alors qu’un débat national s’ouvrait sur l’école suite aux événements du mois de janvier, à Dammarie, nous apprenions la sortie des écoles François de Tessan et Juliette George du dispositif Réseau Éducation Prioritaire (R.E.P., anciennement Z.E.P.). Ce réseau consiste à établir des zones géographiques dans lesquelles les établissements scolaires (collèges et écoles) sont dotés de moyens supplémentaires et d’une plus grande autonomie pour faire face à des difficultés d’ordre scolaires et sociales.Cette réforme a déjà fait parler d’elle sur notre territoire fin novembreet début décembre 2014 : Le collège Robert Doisneau comptait parmi les dix collèges seine-et-marnais sortant du dispositif.La mobilisation des enseignants, des parents d’élève et des élus avait abouti à une issue positive. Nous pouvons comprendre la nécessité de transformer le dispositif d’Éducation Prioritaire. Cependant, la problématique principale est de faire évoluer ce dispositif en tenant compte des réels besoins actuels.Sur le plan national ce sont 500 écoles et 200 collèges qui sortent du dispositif. Pourtant, ces établissements n’ont pas vu les conditions de vie des populations qui les fréquentent s’améliorer, ni la pauvreté reculer.Pour Dammarie Citoyenne, il n’est pas acceptable que l’entrée d’une zone dans ce réseau se fasse au détriment d’une autre.Pour les écoles sortantes, la première des conséquences serait la perte de moyens humains et matériels : augmentation du nombre d’élève par classe, moins de financement pour les projets éducatifs, la fermeture de classe…La seconde conséquence à long terme pourrait être que les classes moyennes s’éloignent de ces établissements. Et donc cette évolutiondu dispositif R.E.P. renforcerait le fossé territorial entre les quartiers défavorisés et les classes moyennes.Dans de nombreux établissements, le classement en R.E.P. avait souvent permis de développer une certaine égalité sociale et de permettre à des enfants issus de milieu diverse d’apprendre ensemble. Dans ce contexte il nous semble pourtant essentiel de préserver ces mélanges dans nos écoles. Dammarie a beaucoup de couleur.Nous avons besoin plus que jamais de vivre ensemble, de se parler, de s’écouter, de s’entendre en tenant compte de notre diversité.
Pour le groupe Dammarie Citoyenne, Margot Cimic

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail