Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Groupe "Dammarie citoyenne" - novembre 2015

« Le patronat n’a pas besoin, lui, pour exercer une action violente, de gestes désordonnés et de paroles tumultueuses ! Quelques hommes se  rassemblent, à huis clos, dans la sécurité, dans l’intimité d’un conseil d’administration, et à quelques-uns, sans violence, sans gestes désordonnés, sans éclats de voix, [...] , ils décident que le salaire raisonnable sera refusé aux ouvriers ; ils décident que les ouvriers qui continuent la lutte seront exclus, seront chassés, seront désignés par des marques imperceptibles, [...] Ainsi, tandis que l’acte de violence de l’ouvrier apparaît toujours, est toujours défini, toujours aisément frappé, la responsabilité profonde et meurtrière des grands patrons, des grands capitalistes, elle se dérobe, elle s’évanouit dans une sorte d’obscurité. »

Extrait du discours de Jean Jaurès, devant la Chambre des députés le 19 juin 1906.

Peut-on, aujourd’hui comme hier et comme demain, continuer à détruire de l’emploi et satisfaire l’idéologie du marché mondialisé libre et non faussé ? Peut-on continuellement sacrifier des ouvriers, des employés, des cadres et des sans-emploi à la concurrence, toujours plus exacerbée, entre des économies, des territoires et des capitaines d’industrie qui font régner les dumping fiscaux, les dumping sociaux et mentent sur l’authenticité des produits qui nous sont vendus ? Face aux défis sanitaires et environnementaux, aux besoins de vivre mieux, dignement, peut-on espérer voir naître des politiques pour créer les millions d’emplois nécessaires à ces ambitions ? Avons-nous besoin de plus de logements, de moyens de transport plus humanisés respectant l’offre et la qualité de service pour le voyageur, de plus de personnels de santé, de praticiens spécialisés et de lieux de premier recours et de prévention ? Peut-on enseigner dans des classes de plus de 30 élèves ? Peut-on être étudiant dans des amphithéâtres surchargés ? Les questions sont nombreuses. Et les réponses tiennent souvent en une seule, « nous n’avons plus les moyens ». Qu’en est-il réellement ? Est-ce que notre pays est en décroissance de richesse créée ? La réponse est non. Chaque année, la croissance progresse, faiblement parfois. Le gâteau, déjà énorme à se partager, ne cesse de s’agrandir. Il augmente même plus vite que la  démographie. Il existe alors les richesses nécessaires pour répondre à nos attentes légitimes en terme d’emplois et de développement durable. Encore faut-il savoir partager.
Vincent Benoist
dammarie.citoyenne2014@gmail.com

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail