Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE CITOYENNE » SEPTEMBRE 2017

 

La modernité est à Macron ce que sont les ordonnances à la démocratie.
Les débats parlementaires de cet été ont porté sur plusieurs sujets importants : la loi d’habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social, à savoir la casse du code du travail, la moralisation de la vie politique et le débat d’orientation budgétaire.
Les premières solutions gouvernementales sur la réforme du code du travail, au nom de la liberté d’entreprendre, nous renvoient au milieu du 19° siècle. Le
contrat de travail n’aura plus de valeur. L’autorisation de licenciement sera facilitée et les indemnités seront plafonnées. La ministre du travail s’est vue discréditée par les révélations du journal l’Humanité. Elle a pu encaisser, en avril 2013, 1 million d’euros en une seule journée grâce à la vente de ses stock-options dont le cours avait grimpé suite à l’annonce d’un plan social. Les députés communistes ont fait des propositions pour augmenter le SMIC, pour lutter contre les contrats précaires, pour éviter les turpitudes dont la ministre est désormais l’incarnation et qui consistent à s’enrichir en licenciant. La moralisation de la vie politique a accouché d’une souris en supprimant les emplois familiaux, (tout en dotant Brigitte d’un budget) et en contrôlant les frais des parlementaires. Ce projet de loi, trop limité, est donc bancal. En effet, l’affaire Cahuzac avait profondément choqué l’opinion publique. Il avait été pris la main dans le sac en ayant des comptes offshore à Singapour. Or grâce au verrou de Bercy, il était le seul à pouvoir instruire un dossier le concernant. Bien sûr, il ne l’a pas fait. Il a dû avouer suite aux investigations de Médiapart. La justice devrait pouvoir instruire tous les dossiers d’évasion fiscale. 60 à 80 milliards s’envolent chaque année. Le verrou de Bercy doit sauter une bonne fois pour toute.
Le débat d’orientation budgétaire est en marche pour continuer dans la voie d’une économie toujours plus financiarisée, toujours plus coupée de la vie réelle et des besoins de la population. Il rabote les APL et réforme l’ISF. 400 millions d’économies sur les ménages les plus modestes et 3 milliards au bénéfice des ménages les plus aisés, nous sommes confrontés à Macron des bois, celui qui prend aux pauvres pour donner aux riches. En 20 ans, la fortune des 500 familles les plus riches est passée de 80 milliards d’euros à 570 milliards, plus que le budget de l’État ! Bonne rentrée scolaire et sociale.

Vincent Benoist – Margot Cimic
dammarie.citoyenne2014@gmail.com
Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail