Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE DEMAIN » DÉCEMBRE 2017

 

Haro sur le logement !
Mal-logés de France, préparez-vous à prendre votre mal en patience. Les annonces gouvernementales de la fin de mois de septembre ont de quoi inquiéter tous les acteurs du secteur. Les économies sans précédent annoncées (400 millions d’euros par an, 1,4 milliard sur le seul parc social) vont avoir un impact dévastateur sur l’activité des bailleurs privés comme publics, et notamment les plus petits d’entre-eux. Mais le secteur du bâtiment va également pâtir, par ricochet, des projets de construction remis en cause, lui qui est source de nombreux emplois sur notre territoire.
Personne ne sera épargné par ce sévère coup de rabot. La baisse de 5 € par mois de l’Aide Personnalisée au Logement (APL), qui concerne plus d’un tiers des habitants de Dammarie, n’était qu’une première étape : ce seront bientôt 60 € supplémentaires qui seront retranchés de cette dotation pour les bénéficiaires de logements à loyer modéré. Rien que pour Dammarie, cela constitue une baisse de financement phénoménal de près d’un million d’euros par an. A la clé : moins d’investissements, moins d’entretien, moins de réhabilitations, moins de constructions neuves et, en bout de course, plus de précarité. Voilà une bien curieuse manière de lutter contre la crise du logement que connaissent nos territoires de longue date.
Curieusement, à l’agglo comme à la ville, des mesures prises pourraient venir aggraver ce constat pourtant déjà sombre. Fin septembre, l’exécutif communautaire a fait voter, avec difficulté, une exonération de leurs obligations en matière de construction de logements conventionnés pour deux communes, Maincy et Seine- Port. La Maire de Dammarie a validé cette orientation qui met pourtant à mal la solidarité territoriale et renforce les inégalités, avec d’un côté, des « ghettos de riches », de l’autre, des villes qui s’appauvrissent. Au final, ce sont les communes qui comptent déjà beaucoup de logements sociaux qui devront en accueillir toujours plus.
Enfin, plus récemment, la majorité municipale a proposé une augmentation de la taxe d’aménagement, qui porte sur toutes les nouvelles constructions, pour une partie de la ville. Si cette augmentation fiscale créée une rupture d’égalité entre les Dammariens, elle risque surtout de rimer avec baisse d’intérêt des aménageurs et moindre qualité des habitations.
Prochain Conseil municipal :
jeudi 21 décembre, à 18 h 30
Nicolas ALIX et Bernadette CIEPLIK
Groupe « Dammarie Demain »
06 30 27 57 47 – dammarie.demain@gmail.com

 

 

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail