Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE "DAMMARIE DEMAIN" - FÉVRIER 2019

Le diable se niche dans les détails


La ville de Dammarie-lès-Lys s’est dotée d’un Plan Local d’Urbanisme renouvelé au mois de décembre. Ce document définit les règles qui encadrent l’aménagement de la commune pour les années à venir. Il préfigure le visage qu’auront votre rue, votre quartier dans les prochaines années. Si nous avons pu, à plusieurs reprises, saluer la qualité de la concertation mise en œuvre pour permettre une expression citoyenne sur ce dossier d’envergure, nous avons choisi de nous abstenir sur ses conclusions. En effet, si, dans sa globalité, le plan et le règlement peuvent paraître sans risque, les conséquences de certaines affectations, dans plusieurs secteurs, pourraient s’avérer compliquées à gérer à l’avenir, provoquant des nuisances non-maîtrisées et un changement des usages difficilement acceptables pour la population.

 

Côté satisfecit, on notera le grand nombre d’espaces naturels, parcs et forêts, dont certains en cœur de ville, dont la pérennité est réaffirmée. En revanche, d’autres choix posent question. Que penser, par exemple, de l’implantation d’une aire d’accueil des gens du voyage, dans un secteur totalement enclavé, coincée entre la Seine et la voie ferrée ? Comment imaginer faire circuler en nombre d’imposantes caravanes sur cette voie ? Si la ville a un devoir de solidarité territoriale sur le sujet, la réponse imaginée semble inadaptée.

 

Les contours du centre-ville, dont la rénovation est en cours, ne répondent pas aux défis qui se présentent à nous, nous l’avons déjà dit. Non seulement le projet n’offre pas de perspective de désenclavement du cœur urbain de Dammarie, mais il l’aggrave, avec les immeubles prévues à la place de la halle du marché…

 

Enfin, des inquiétudes subsistent quant à la densification potentielle des abords de la gare, un secteur déjà compliqué en matière de circulation. S’il est nécessaire d’augmenter les capacités de la commune en logements, il faut le faire de manière raisonnée. D’autant qu’à notre grand regret, aucune zone n’a été définie pour anticiper la création d’un nouveau groupe scolaire vers le futur quartier Saint-Louis. Pas plus que pour un collège à Vosves (ou alors à un endroit très peu accessible, à la frontière de la ville), une idée saugrenue relayée ces derniers temps qui viendrait défigurer un hameau qu’il convient de préserver.

 

Prochain Conseil municipal : Jeudi 21 février, à 18h30

Nicolas ALIX et Bernadette CIEPLIK – Groupe "Dammarie Demain"

06 30 27 57 47 – dammarie.demain@gmail.com

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail