Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « DAMMARIE DEMAIN » MAI 2018

 

Assumer notre dette écologique, respecter les
victimes
La dette écologique ne s’efface pas avec le temps. L’irresponsabilité des hommes, si elle met en péril notre planète, notre avenir et celui de nos enfants, peut avoir des conséquences très concrètes, rapides, douloureuses.
Entre 1974 et 2002, des responsables politiques et administratifs ont laissé une usine d’incinération d’ordures ménagères, située à Vaux-le-Pénil, rejeter des fumées toxiques sur les territoires alentours, notamment la commune de Maincy. Ils l’ont fait malgré toutes les mises en garde, en violation de toutes les réglementations environnementales. L’activité de l’usine s’est poursuivie, générant des émanations de dioxine à des taux ahurissants (plus de 2 200 fois supérieurs au seuil autorisé) et de métaux lourds. Elle est restée en activité malgré dix rapports de la DRIRE dénonçant cette situation, malgré dix arrêtés préfectoraux imposant sa fermeture.
Pendant plus de 15 ans, les victimes ont exigé de voir leur souffrance reconnue et les responsables condamnés. Certaines sont aujourd’hui décédées. Beaucoup ne se sont jamais fait connaître. Le 6 mars 2018, la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine, qui avait repris l’exploitation de l’usine lors de sa création, a été condamnée, notamment pour mise en danger de la vie d’autrui, à indemniser 164 plaignants. Dans la foulée, le Président de l’intercommunalité, après une concertation minimale, a décidé de faire appel de cette décision.
C’est son droit le plus strict. Ce n’en est pas moins une faute, une mesure dilatoire qui revient à nier le calvaire des victimes.
Il est encore temps de revenir sur cette décision contestée. Sur le fond, par la commune de Vaux-le-Pénil. Sur la forme, par la Ville de Dammarie. En bloc, par les groupes d’opposition de la CAMVS, qui n’ont pas été consultés au préalable. C’est pourquoi nous appelons une réunion rapide de l’ensemble des élus du territoire. Nous y demanderons :
- que l’agglo retire son appel et assume ses responsabilités en acceptant cette condamnation et en indemnisant les victimes, comme ses finances le lui permettent ;
- qu’elle se tourne vers la justice pour rechercher les responsabilités individuelles et de tiers dans cette affaire ;
- qu’elle oeuvre à la dépollution des sols autour de l’ancienne usine, toujours fortement contaminés.
Prochain Conseil municipal :
jeudi 24 mai, à 18h30
Nicolas ALIX et Bernadette CIEPLIK
Groupe « Dammarie Demain »
06 30 27 57 47 – dammarie.demain@gmail.com

 

 

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail