Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE "ENSEMBLE POUR DAMMARIE" - AVRIL 2019

Investissements : de l’atonie à l’hystérie

 

Nous vivons un mandat paradoxal. Durant ses premières années, nous avons connu une gestion des finances municipales tranquille, ronronnante, à l’image du projet proposé par la majorité pendant la campagne électorale. Dette contenue, recours limité à l’emprunt, autofinancement satisfaisant : nous avons même été amenés à saluer certains éléments de cette stratégie budgétaire « en bon père de famille », que d’aucun qualifierait de « pépère ». Cette torpeur en matière d’investissements nous était alors justifiée par un avenir fiscal incertain et la baisse, jamais avérée, des dotations de l’Etat. Piètres prétextes en somme.

 

Et puis, depuis un an, la majorité semble touchée par une forme de fièvre dépensière, une hystérie budgétaire que rien ne vient expliquer. Si ce n’est le renouvellement électoral prévu en 2020. « Non ! », me direz-vous. « C’est trop gros. Ils n’oseraient pas ! ». Trop respectueux de nos adversaires, nous ne ferons pas nôtre la célèbre réplique des « Tontons flingueurs ». Mais il convient tout de même de relever quelques choix stratégiques qui pourraient se révéler catastrophiques dans le futur, s’ils s’avéraient perdants. Nous ne nous étendrons pas de nouveau sur le coûteux projet de rénovation du centre-ville, qui réussit l’exploit de passer à côté des objectifs de désenclavement de ce secteur et d’ouverture sur le parc de l’Abbaye, tout en fédérant largement contre lui.

 

En revanche, l’acquisition à grand frais – près de 4,5 millions d’euros ! – de l’ancienne clinique risque de peser lourd sur les finances municipales. Bien entendu, Dammarie a besoin d’un service public de santé de proximité. Mais ce projet mal ficelé, qui peine à prendre son envol, comme en témoigne le faible engouement des praticiens, pourrait générer des coûts importants si nous ne parvenions pas à trouver des promoteurs pour revendre et requalifier le site…

 

Alors que l’horizon fiscal reste toujours fluctuant, avec une dette qui explose et, désormais, un recours massif à l’emprunt, la majorité s’est engagée dans une voie que nous ne cautionnerons pas. Et la très électoraliste annonce d’une baisse de la taxe foncière, ô combien symbolique et marginale, ne changera pas grand-chose à la situation. Nous verrons ce que les électeurs pensent de cette attitude démagogique dans un an.

 

Prochain Conseil municipal : Jeudi 4 avril, à 18h30

Nicolas ALIX et Bernadette CIEPLIK – Groupe "Dammarie Demain"

06 30 27 57 47 – dammarie.demain@gmail.com

Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail