Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

GROUPE « UNIS POUR DAMMARIE-LÈS-LYS » OCTOBRE 2017

 

Réduction du nombre d’emplois aidés : un nouveau coup dur pour les collectivités.
La remise en cause des emplois aidés, qui intervient après la suppression annoncée de la taxe d’habitation pour 80 % des foyers et la baisse des dotations de 300 millions d’euros pour 2017, soulève de vives protestations auprès des communes.
Créés dans les années 80, suite à une hausse du chômage, en particulier chez les jeunes, ces emplois sont réservés à des personnes peu qualifiées, rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi. Ils bénéficient par ailleurs davantage aux zones dites « prioritaires » dont nous faisons partie.
À Dammarie-lès-Lys, nous avons fait le choix de ne recruter que 6 contrats d’avenir mais nous nous sommes fixé pour objectif de les accompagner pour acquérir les compétences nécessaires aux missions qui leur sont confiées. Pour ce faire, ils ont bénéficié de formations qualifiantes. Enfin, si les personnes concernées donnent satisfaction, notre but est de leur offrir l’opportunité d’une embauche durable au sein de la collectivité, ce qui s’est d’ailleurs traduit pour la majorité d’entre eux.
L’utilité des emplois aidés dépend donc de la démarche qui est développée auprès des bénéficiaires pour leur mettre véritablement le pied dans la vie professionnelle. Nous ne sommes pas opposés au fait de s’interroger sur la mise en oeuvre de ces contrats, en terme de coût et de pérennité,en revanche la façon de faire du gouvernement ne nous convient pas. Nous assistons depuis quelques semaines avec le gouvernement à des annonces qui vont à l’encontre des promesses faites par le Président de la République le 17 juillet lors de la Conférence nationale des territoires. Cette annonce unilatérale, non concertée, prise dans la précipitation, met une nouvelle fois les collectivités devant le fait accompli.
Les collectivités ont été mises à rude épreuve ces dernières années. L’État ne cesse de leur demander de faire des efforts, faisant fi des nombreux besoins qui s’expriment dans les communes,de plus en plus sollicités par les citoyens et qui doivent également trouver des moyens supplémentaires pour faire face aux enjeux de sécurité très fort, en raison du contexte national.Les collectivités, non sans difficulté, ont réduit au fil des années les dépenses publiques mais le service public qu’elles assurent est primordial pour
nos concitoyens.
Cheminement
Fiche d'identité

Population : 22 099 habitants
(1er  janvier 2019)
Superficie: 10,23 km²
Altitude : 65m, 48m en bord de Seine, 100m à la Glandée
Densité :
2 006 hab./km2

Code postal : 77190
Département : Seine-et-Marne
Arrondissement : Melun
Intercommunalité : Communauté d'agglomération Melun-Val de Seine

Maire: Gilles Battail