Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Prévention sur les risques d'intoxication au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone, gaz toxique inodore, invisible et non irritant est la première cause de mortalité par gaz toxique en France en période d’utilisation du chauffage. Pourtant, quelques précautions peuvent éviter des drames.

 

Indétectable, le monoxyde de carbone provoque maux de tête, nausées, vertiges et peut être mortel en quelques minutes pour les cas les plus graves.

Il provient de la mauvaise utilisation de matériaux de combustion ou du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion (bois, charbon, gaz, essence, fuel ou éthanol).

Une concentration élevée de monoxyde de carbone dans un logement peut être due :

- à l’utilisation inadaptée de matériaux de combustion (ex : chauffage au charbon)

- à un défaut d’entretien des appareils de chauffage, de cuisson et de production d’eau chaude ainsi que des conduits de fumée,

- à un système de ventilation déficient.

Les bons gestes pour éviter les intoxications :


  • Ne jamais se chauffer avec des appareils non destinés à cet usage(réchauds de camping, panneaux radiants, fours, braseros, barbecues…)
  • Ne jamais faire fonctionner les appareils d’appoint en continu (seulement brièvement et par intermittence)
  • Faire vérifier chaque année ses installations par un professionnel qualifié
  • Aérer son logement chaque jour au moins 10 minutes et ne jamais obstruer les grilles d’aération du logement même en période de grand froid
  • Ne jamais installer de groupes électrogènes dans un lieu fermé : ils doivent être placés à l’extérieur des bâtiments

    L’intoxication peut être chronique et se manifester par des maux de tête, des nausées et un mal être qui se manifestent sur le lieu d’habitation et disparaissent à l’extérieur. Elle peut aussi être plus violente et provoquer la mort en quelques minutes.

    En cas de suspicion d’intoxication:  aérez immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres, évacuez les locaux et appelez le 112 (n° urgence européen), le 18 (Sapeurs pompiers) ou le 15 (SAMU).

    Ne réintégrez les lieux qu’après avis d’un professionnel du chauffage ou des pompiers.

    Plus d'information ici : ➡️ http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/sante_environnement/monoxyde-carbone/precautions.asp