Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Voisins Vigilants et Solidaires : le dispositif se déploie à Dammarie !

La Ville vient de présenter lors d'une réunion publique devant une centaine de personnes, un nouvel outil d’alerte et d’information entre les habitants, nommé Voisins Vigilants et Solidaires.


Ce dispositif permet aux Dammariens d'être acteurs de la tranquillité publique et d’impulser une dynamique de bienveillance entre voisins. La ville participe à ce dispositif en adhérant à Mairie Vigilante, elle recevra les alertes et renforcera ainsi la proximité des habitants avec la police municipale. Elle pourra également diffuser des messages et des conseils aux communautés des voisins vigilants et solidaires.

>> Quel est rôle d'un voisin vigilant et solidaire ?

C'est une réelle démarche citoyenne. L'objectif est de prévenir d’un fait inhabituel les membres de sa « communauté » pour les appeler à la vigilance. La ville est découpée en 15 secteurs. 
Un voisin vigilant ne remplace pas la police et en cas d’infraction il est impératif de toujours contacter les forces de police en faisant le 17.

>> Comment rejoindre la démarche gratuitement ?

Rendez-vous tout d'abord sur le site www.voisinsvigilants.org. Il suffit ensuite de rentrer votre adresse puis de remplir un court formulaire d’inscription. 
Et voilà vous êtes prêt à devenir un véritable voisin vigilant 

>> Un système d'alerte simple et efficace

Une fois inscrit, si vous constatez un fait inhabituel, il vous suffit de le signaler par l’envoi d’un SMS (au numéro qui vous sera précisé après votre inscription) ou d'utiliser la plateforme voisinsvigilants.org. Vous pouvez également utiliser l'application dédiée disponible sur tous les smartphones.

En complément d’information, vous pouvez également contacter le service de la police municipale au 07 51 27 50 46.

Le maire Gilles Battail, accompagné du conseiller municipal en charge de la tranquillité publique Alain Saussac, rappelle que "cette initiative doit renforcer les liens entre les habitants en impulsant une dynamique d’entraide et de bienveillance, tout en contribuant à baisser les actes de malveillance".

La commissaire de police Justine Mangion en a profité pour préciser qu'en cas de flagrant délit ou de danger immédiat les habitants doivent prévenir les forces de l’ordre en composant le 17.