Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

La crèche Jacqueline Bonjean

UNE CINQUANTAINE D’ENFANTS sont accueillis depuis le 3 septembre dans la nouvelle crèche Jacqueline Bonjean. L’arrivée de cet équipement vient compléter l’offre d’accueil proposée par la Ville en matière de petite enfance. Il contribue aussi à la redynamisation du secteur de l’Abbaye du Lys.

Favoriser l’éveil des petits

Sur les 1 200  m² de surface, 700 m2  sont dédiés au bâtiment et comprennent des salles d’activités et de motricité pour chaque section d’âge. L’objectif est de favoriser l’autonomie des enfants grâce à un accueil personnalisé et d’offrir des conditions optimales dans un équipement adapté et sécurisé  : une cuisine pédagogique pour travailler l’éveil des sens, des dortoirs, des espaces de change, sans oublier des locaux pour les poussettes et des bureaux…

Le patio central de 70 m² verdoyant aère le bâtiment et peut servir de lieu d’activité en extérieur. Les 500 m² restants sont occupés par des espaces verts disposés autour de la crèche qui permettent de l’isoler de la route. Un parking public de 61  places a également été prévu.

Un mode de gestion sécurisant

Soucieuse de proposer une offre adaptée aux besoins des familles tout en maîtrisant au mieux les coûts de ce service, la municipalité a décidé de confier la gestion de l’établissement à la société « Les Petits Chaperons Rouges  », pour une durée de cinq  ans, dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP). La Ville assurera tous les ans une évaluation du service rendu, par le biais de la Commission Consultative des Services Publics Locaux (CCSPL), et garde la maîtrise de l’attribution des places. Le coût pour les familles reste identique à celui pratiqué pour le multi-accueil « Les Daminous ». Le délégataire, quant à lui, assure l’exploitation du service et supporte les risques financiers. Il doit cependant satisfaire les demandes faites par la Ville, comme par exemple respecter les normes d’encadrement et la qualification du personnel, fournir des repas appropriés à l’âge des enfants…

Le projet a représenté un coût global de 2 993 900 € H.T., financé majoritairement par la Ville avec une prise en charge de 1 955 500 €, mais aussi par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) à hauteur de 280 000 €, par le Département, 200 000 € et au titre de la réserve parlementaire, 100 000 €.

 

CRÈCHE JACQUELINE BONJEAN

591 mail Marcel et Maryvonne Pouvreau

Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30.

La conception du bâtiment traduit une nouvelle fois l’engagement de la Ville en faveur du développement durable. « Nous avons profité du réseau de chaleur lié à la géothermie, que nous avons lancé l’année dernière, pour raccorder entièrement l’établissement », explique le maire Gilles Battail.

  • Retrouvez toutes les étapes de ce projet d'envergure :