Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Rappel des principaux axes du projet

"La municipalité s'engage dans un vaste projet de restructuration de son centre-ville. En effet, après s’être engagée pendant plusieurs années dans la rénovation urbaine du quartier de la plaine du Lys à laquelle la ville a participé à hauteur de 15 M€, la Ville s’attèle aujourd’hui à la transformation  d’un nouveau quartier, le centre-ville, pour un investissement à peu près similaire. Le centre-ville est le lieu majeur du vivre ensemble et de l’identité communale. Au regard de la situation actuelle du centre-ville marquée par le vieillissement et le manque de lisibilité de l’espace public mais aussi par les difficultés d’accessibilité et de circulation caractérisées par la prédominance de la voiture et l’insécurité des piétons ainsi que par le manque de vitalité commerciale, un projet pour le cœur de ville est devenu indispensable pour favoriser sa redynamisation.

La compétence de la ville réside dans l’amélioration de la qualité urbaine, afin de favoriser la fréquentation des commerces en  agissant sur l’amélioration des déplacements, des accès... En effet, même si l'arrivée de nouveaux commerces dépend essentiellement de l'initative privée, la collectivité peut la favoriser en améliorant la qualité de l'environnement. Après avoir lancé plusieurs études depuis 2015 (diagnostics commercial et urbain, étude de circulation), la ville a décidé de recourir aux services de professionnels, architecte urbaniste et  paysagiste,  pour travailler avec elle sur un projet de restructuration  et ainsi passer de l’étape diagnostic à l’étape concrète d’aménagement.

Gilles Battail
Maire de Dammarie-lès-Lys
Conseiller régional d'Île-de-France

LE PERIMETRE CONCERNE

Le périmètre inclut un noyau central qualifié de "coeur de ville", son environnement direct, ainsi que deux ronds-points et un axe de circulation principal, points stratégiques de la relation du coeur de ville à sa périphérie. Les espaces paysagers voisins sont le parc de l'Abbaye, le parc du Château Soubiran et la forêt de Fontainebleau.

LA REDYNAMISATION DU CENTRE-VILLE

La redynamisation du commerce passe préalablement par une opération de revalorisation à court et moyen terme du cadre de vie urbain qui s'appuie sur deux leviers :

I. La requalification de l'espace public             
II. La refonte du schéma de circulation et de stationnement

I. LA REQUALIFICATION DE L'ESPACE PUBLIC

Elle se traduit par l'embellissement et la revitalisation des lieux-clés du coeur de ville et de la mise en réseau des espaces identifiés ci-dessous :

Cet axe de travail doit répondre à plusieurs objectifs :

A. Transformer la place Mazet en véritable place de village
B. Connecter la place Paul Bert au réseau de places publiques
C. Régénérer le parc de l'Hôtel de ville
D. Connecter la dalle du Lys avec la place Mazet
E. Construire des logements sur la place Mazet

A. Faire de la place Mazet la "place du village", réunissant des éléments patrimoniaux et modernes. Elle servira de point de jonction entre troncons commerciaux, et de point de convergence et de liaison avec le parc et les autres places. L'idée est de la rendre vivante en développant les initiatives et événements.


>> Actions pour atteindre cet objectif :

- nivellement du sol de la place (disparition des emmarchements et des dévers)
- transformation de l'aire de stationnement zone bleue en place piétonne
- accueil du marché forain (en toile) actuellement situé sous la halle du marché. Cette plus forte visibilité devrait conduire à une revalorisation de l'offre et permettre de développer des synergies qui profiteront aux commercants sédentaires
- restructuration de l'ilôt de l'angle de la rue du Moulin
- réaffectation éventuelle de l'ancien immeuble des services techniques

>> Conséquences :

- fermeture de la rue Mazet à la circulation les jours de marché.

B. Relier la place Paul Bert (place de l'église) au réseau de places publiques, en la resituant dans le parcours piéton du coeur de ville et en révélant ainsi sa qualité patrimoniale.


La place Paul Bert est un espace aussi préservé (piéton) qu'enclavé (séparé du centre par un axe peu sécurisant). Pourtant, la place comporte des équipements d'intérêt communal. Cette mauvaise jonction est typique des traversées sur l'axe Barbusse-Foch-Curie. Pour le confort des piétons, il est nécessaire d'apaiser cet axe, notamment en jouant sur la vitesse des véhicules par des aménagements contraignants. L'action opérée sur la place Paul Bert ne joue pas sur ses caractéristiques spatiales mais sur son inclusion au noyau centre-ville, via l'apaisement du tronçon routier.

>> Actions pour atteindre cet objectif :

- réaménagement de l'axe Barbusse-Foch-Curie : mise en place d'un sens unique, élargissement des trottoirs.

C. Régénérer le parc de l'Hotel de Ville et ainsi affirmer la valorisation de ce site en un espace de détente végétalisé au coeur de ville. Il constituerait un espace de traversée pour les mobilités douces, avec la réalisation de sentiers et d'une piste cyclable. Il comprendait un bassin et une aire de jeux.


>> Actions pour atteindre cet objectif :

- création d'espaces de jeux et de repos ;
- création de liaisons piétonnes sécurisées ;
- création de liaisons douces entre les espaces verts.

D. Reconnecter la dalle du Lys avec la place Mazet afin de rendre accessible et de valoriser les commerces et services sur dalle.

>> Actions pour atteindre cet objectif :

- démolition de la passerelle au profit d'une liaison adaptée à tout type d'usager, dont les personnes à mobilité réduite.

En raison de son statut foncier hybride, la réhabilitation de la dalle en elle-même doit faire l'objet de discussions entre propriétaires, bailleurs et locataires.

5. Construire des logements sur la place Mazet afin de renforcer l'offre de logements. Afin de conserver le caractère initialement ouvert de la place, une traversée piétonne sera intégrée à ces constructions. Les besoins en stationnement seront pris en compte, avec la création de parking souterrains sous le nouvel ilôt. Le schéma ci-dessous n'est pas représentatif de l'architecture des futurs bâtiments et donne juste une indication volumétrique. Le nombre de logements sera déterminé en fonction de l'aménagement urbain. L'implantation de ces nouveaux logements répond à la volonté d'amener de nouveaux consommateurs et d'assurer des rentrées financières pour la ville, qui contribueront au financement du projet.

Une traversée piétonne sera intégrée à ces constructions. Les besoins en stationnement seront pris en compte, avec la création de parking souterrains sous le nouvel ilôt.

>> Actions pour atteindre cet objectif :

- Construction de logements avec activités de service ou bureaux en rez-de-chaussée.

>> Conséquences :

- suppression du stationnement actuel sur le pourtour de la halle du marché.

II. LA REFONTE DU SCHEMA DE CIRCULATION ET DE STATIONNEMENT

Il importe de connecter les espaces clés entre eux dans un partage plus équitable de la voirie entre automobilistes et piétons. En effet, l'aménagement des espaces clés identifiés (parc de la mairie, mairie, place Mazet, Place du marché, Place de l'Eglise, Espace Nino Ferrer)  comme entités indépendantes ne suffirait pas à redynamiser le centre-ville. Leur qualité dépend également de leur accessibilité, de leur visibilité et de leur inscription dans une entité et une perspective générale. C'est dans cette optique que la création d'une voie nouvelle est proposée.

Elle répond à plusieurs objectifs :

1. La voie nouvelle sera un vecteur d'apaisement du trafic automobile

Celle-ci permettra la mise en sens unique de certains tronçons du schéma viaire afin d'élargir et donc de sécuriser l'espace piéton. A l'inverse, la voie nouvelle ne condamne pas la circulation automobile et ouvre de nouvelles possibilités de stationnement.

2. La voie nouvelle créera une boucle de circulation autour du coeur de ville

Elle permettra le désenclavement du centre-ville et son ouverture vers l'extérieur, l'identification du coeur de ville, l'apaisement du trafic sur les axes principaux et le développement de la mobilité douce.

3. La voie nouvelle aura un réel impact sur la circulation

Elle permettra concrètement le contournement de la place Mazet bien que la rue Mazet reste ouverte mais aussi le désengorgement du trafic routier sur les rues Barbusse, Foch et Curie, et par conséquent, la sécurisation des cheminements piétons et des arrêts de transports en commun sur cet axe. Une telle déviation est propice au développement de la fréquentation piétonne sur la place centrale. La voie nouvelle génèrera un trafic relativement léger.