Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Une signature pour dynamiser l'offre commerciale

L’attractivité économique de la ville est un enjeu important pour l’équipe municipale. Afin de compléter les actions déjà mises en place, la commune a choisi d’être accompagnée par la Chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-Marne.

Depuis 2014, la ville a engagé une réflexion sur la stratégie à mettre en œuvre pour soutenir la liberté d’entreprendre et attirer de nouveaux commerces en centre-ville. L’équipe municipale a d’abord réalisé un diagnostic afin d'analyser la situation de cet espace. Le constat est le suivant : la ville bénéficie d'une architecture historique de centre-ville traditionnel peu adaptée aux modes de vie actuels. On doit y ajouter un contexte général morose pour les commerçants, dans un environnement extrêmement concurrentiel où le poids de la fiscalité nationale et des réglementations diverses pèsent lourdement.

Un soutien aux acteurs locaux

Dans cet environnement, la municipalité met tout en œuvre pour soutenir les acteurs locaux. La mise en place de la zone bleue en cœur de ville favorise déjà une meilleure rotation du stationnement et le parking Vivaldi, refait entièrement, offre du stationnement supplémentaire. La création d’une résidence multi-générationnelle, près de l’avenue du Maréchal Foch, prévue pour la fin d’année 2018 apportera de nouveaux clients potentiels et réanimera le centre. Par ailleurs, l’implantation de services publics comme le Pôle emploi et la crèche Jacqueline Bonjean, rue Gaston Pluchon, sont des atouts pour le futur centre commercial de l’Abbaye du Lys porté par Epareca. La ville essaie également de maîtriser le tissu commercial en achetant ou en louant des cellules commerciales vides pour encourager et faciliter l’arrivée de nouveaux projets innovants. L’ouverture de la Brûlerie du Lys en est un bel exemple. La productrice de café, Sandra Clavijo propose sur la place du Sergent Robert Mazet, un concept original qui commercialise le café produit par sa famille dans le village colombien de San Rafael Antioquia, en favorisant le commerce équitable ainsi que des rencontres autour du café.

Améliorer les conditions d’accueil

En début d’année, un questionnaire distribué aux habitants révélait l’envie des Dammariens de voir l’offre commerciale se diversifier avec l’arrivée de commerces traditionnels comme une boucherie-charcuterie ou un primeur. Pour mener à bien cette mission, la commune souhaite mettre rapidement en place des actions sur le terrain et sera accompagnée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne (CCI). La première réunion a permis aux élus de présenter leurs projets et d’entendre les attentes des commerçants. La CCI apportera à la ville son expertise, ses outils d'observation et animera des réflexions afin d'améliorer les conditions d'accueil (requalification des zones d'activité, gestion du foncier, accessibilité…) et de compléter l’offre commerçante.