Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Des terrains à cultiver avec les jardins familiaux

Neuf cent soixante quatre m² de terrain appartenant à la Ville vont être consacrés à la création de jardins familiaux et partagés, comprenant 20 parcelles privatives de 30 m² et 1 jardin collectif qui sera dédié à des projets associatifs ou scolaires.

Pour les habitants qui n’ont pas de jardin, ces parcelles permettront de faire un vrai potager... mais pas uniquement ! Ils pourront choisir de cultiver des fleurs, des plantes d’agrément, des herbes aromatiques...

Les jardins ont été pensés pour que les Dammariens qui le souhaitent puissent profiter d’un lopin de terre à travailler, en étant accompagnés par des conseils et des astuces prodigués par l’association Les Jardins du Lys.

Son président, Ali Kameche, précise :

« Cet espace collectif pour jardiner est un moyen de créer du lien social. Tous les habitants de Dammarie peuvent faire une demande pour avoir une parcelle. Ce n’est pas un projet de quartier, réservé aux habitants de la Plaine du Lys. »

L’association proposera aussi, à terme, des ateliers ludiques autour de la nature et de l’art du jardinage. « L’enjeu est également de fédérer autour des préoccupations liées à l’environnement, poursuit Ali Kameche. Nous installerons, dans ces jardins partagés, un récupérateur d’eau de pluie. Il y aura également un guide des bonnes pratiques à disposition de tous les futurs jardiniers, pour qu’ils acquièrent de nouvelles compétences. »

« Ces jardins illustrent une nouvelle fois l’engagement de la Ville en faveur de la sensibilisation à l’environnement, aux ressources naturelles. Leur localisation près de notre site de géothermie est aussi très symbolique. C’est à la fois un projet à dimension humaine mais aussi écologique. Voilà véritablement ce qu’on appelle un circuit court. Produire près de chez soi pour consommer ! », complète le maire Gilles Battail.

« Partager les légumes que l’on fait pousser soi-même »

« Nous souhaitons des jardins familiaux raisonnés et éco-responsables, ajoute Claire Lebègue, également membre de l’association. Les familles seront accompagnées pour fabriquer, par exemple, leur propre engrais et compost. »

Et on peut compter sur Claire pour les bons conseils. Aujourd’hui retraitée, elle jardine depuis son enfance et elle est ravie de participer au projet. « Le plus sympathique, c’est de pouvoir partager les légumes que l’on a fait pousser soi-même ! »

Les travaux d’aménagement de l’ensemble de la parcelle réalisés par la ville seront finalisés fin juin. Ils consistent notamment en un apport de terre végétale, à la clôture du site et à l’installation de points d’eau. Les conditions pour aménager sa parcelle : adhérer à l’association Les Jardins du Lys et s’acquitter de 60 euros par an, le montant du « bail » pour bénéficier de son propre potager. « Cette initiative connaîtra certainement dans les prochains mois un développement, ajoute Sylvie Pages, élue en charge de l’habitat. En effet, plusieurs bailleurs trouvent cette initiative très positive et pourraient rejoindre le projet, en mettant par exemple des terrains à disposition pour créer des parcelles. ».

Rendez-vous dès le 7 juin à 19h sur le site pour découvrir ces jardins partagés et échanger avec les différents acteurs du projet, à l’occasion du lancement de cette initiative qui sera marquée par la signature de la convention entre la Ville et l’association.

Renseignements : 06 58 58 08 67.