Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sécurité

De multiples actions sont déployées sur la ville afin de renforcer la sécurité sur le territoire. Découvrez-les ici ...

🔸 Acquisition de radars pédagogiques

Dans le cadre de sa politique de tranquillité publique, la ville va se doter d’une Police municipale. Elle viendra compléter le système de vidéo-protection et les dispositifs de prévention et de médiation déjà mis en place. Dans le cadre de ses actions de prévention en matière de sécurité routière et de tranquillité publique, la ville a décidé d’acquérir 4 radars pédagogiques. Ces derniers sont positionnés le long de plusieurs voies de la commune afin d’informer les automobilistes et les motocyclistes de leur vitesse. L’objectif étant d’attirer l'attention des conducteurs sur le respect des vitesses et la vigilance sur la route. De plus, ils permettront de disposer de données statistiques (nombre de passage, horaire, vitesse...) afin de mettre en place dans un second temps des actions plus concrètes, visant à réduire les vitesses des véhicules. Les rues concernées par la présence de radars sont l'avenue Louis Barthou, l'avenue du Maréchal Foch, sur le tronçon de Ponthierry limité à 70 kilomètres par heures à Vosves et prochainement dans la rue du Mail Marcel et Maryvonne Pouvreau.

🔸 Bientôt une Police municipale

Devant le nombre d’incivilités subis au quotidien par les Dammariens, la ville a décidé de renforcer davantage son service de tranquillité publique. « La tranquillité des Dammariens est l’une de nos principales préoccupations. La police municipale représente un nouveau moyen pour lutter contre les phénomènes d’incivilité dans notre commune », indique le maire Gilles Battail.

Sa mission s’inscrira dans le cadre d’une police de proximité. Les agents qui la composeront privilégieront la présence dissuasive, le dialogue et le service aux personnes en étant présents sur la voie publique.

Cinq agents seront recrutés

Les agents de la Police municipale feront respecter les arrêtés du maire et pourront sanctionner les infractions qui concernent la sécurité routière, notamment la vitesse, les nuisances sonores, les dépôts sauvages... Ils ont la possibilité de procéder à des relevés d’identité en cas de constatation d’infractions, à des dépistages d’alcoolémie, des retentions du permis de conduire, des immobilisations et mises en fourrière de véhicules.

Les agents auront un véhicule équipé et deux vélos et leurs bureaux seront situés au Château Soubiran. Les cinq agents assureront leurs missions entre 8h30 et 18h du lundi au vendredi.

Enfin, la vidéo-protection, déployée pour une première phase en 2016 et dont l’installation se poursuit en 2017, sera gérée par le chef de la Police municipale. Il sera en relation avec la Police nationale mais également les services judicaires et remettra les enregistrements en cas de réquisition. Le système mis en place restera le même. Il n’y aura pas de visionnage permanent. La police municipale devrait être opérationnelle pour la fin du deuxième trimestre 2017 en fonction de l’avancée des  recrutements.

🔸 La vidéo-protection pour votre sécurité

Au total, ce sont  15 caméras qui  vont être installées,  pour un budget global d’environ 180.000 euros

La ville dispose d’un système de vidéo-protection, qui couvre certains espaces publics. Plusieurs secteurs prioritaires ont été retenus : le Centre Albert Schweitzer et ses abords, le lycée Joliot Curie, le collège Robert Doisneau et le centre-ville. A l’heure actuelle, la première phase de déploiement des caméras installées autour du Centre Albert Schweitzer a déjà aidé la Police nationale dans certaines enquêtes.

Le but de cet outil est d’enregistrer et de stocker des images 7 jours sur 7, 24 h sur 24. Elles sont conservées pendant un mois avant d’être détruites.  Son utilisation s’inscrit dans un cadre réglementaire très strict et son installation a été soumise à une autorisation préfectorale, dans le cadre d'une commission départementale présidée par un magistrat. L’autorisation est valable cinq ans et renouvelable.

Ce dispositif vient compléter les actions éducatives, de médiation et de prévention situationnelle déjà mises en place par la ville

🔸 Les Agents de Surveillance de la Voie Publique vous conseillent

Sur le territoire, deux agents surveillent et conseillent les habitants en matière de stationnement et de sécurité routière. Le stationnement est gratuit sur toute la ville. Cathie et Michael, les deux ASVP font équipe toute la semaine pour faire respecter des règles de stationnement, conseiller et responsabiliser les habitants en la matière ainsi que les sensibiliser sur la sécurité routière, veiller au bon déroulement des entrées et sorties des écoles.

Le rôle des agents ne s’arrête pas là : ils font respecter la zone bleue (stationnement autorisé pendant 2 heures avec la présence du disque), repèrent les problèmes de circulation au quotidien, signalent ce que l’on appelle les « voitures ventouses » (véhicule stationné plus de sept jours sur le même emplacement). C’est ensuite la Police nationale qui se charge d’enlever les véhicules gênants.

🔸 Les médiateurs à votre écoute

Grâce à la mise en place d'un dialogue permanent avec les habitants sur l’espace public et lors d’actions spécifiques menés en lien avec d’autres services municipaux ou des associations,  les trois médiateurs de la ville, Valérie, Ali et Mustapha sont  là pour écouter, favoriser le dialogue et le lien social et tenter de résoudre certains conflits de la vie quotidienne comme les conflits de voisinage. De nombreuses familles viennent les voir pour leur demander des renseignements  en termes de démarches administratives et les   jeunes  font appel à eux pour savoir vers qui se diriger, par exemple, pour écrire une lettre de motivation ou un CV.

 

Le saviez-vous ?

Quelques règles à connaître contre le démarchage de sociétés se recommandant frauduleusement de la maire !