Actions

Coeur de Ville

Dans le cadre de son projet de renouvellement urbain, la commune de Dammarie-les-Lys a lancé en 2017 une opération pour la requalification de son centre-ville historique afin de favoriser la vie économique locale, améliorer le cadre de vie, harmoniser son espace public et s’ouvrir vers le cœur de l’agglomération.

Cette réflexion découle d’un diagnostic détaillé du centre-ville qui a permis de révéler les dysfonctionnements de ce noyau central, à savoir :

  • Un accès automobile compliqué, à l’écart des flux de transit majeurs.
  • Des équipements de voierie complexes et déstructurées, laissant peu de place aux autres modes de circulation (      piétons, vélos, etc.).
  • De nombreux espaces publics mais une absence de lien entre eux.
  • Une perte de vitesse de l’activité commerciale.

Les principaux objectifs du projet Cœur de ville :

  • Valoriser le cadre de vie.
  • Préserver et développer l’activité commerciale.
  • Renforcer l’identité cœur de ville/village.
  • Améliorer la communication et la circulation entre quartiers en clarifiant les usages et les modes de  circulation.
  • Compléter l’offre de logements en centre-ville, encadrée par un cahier de prescriptions architecturales.

Etapes et consistances du projet

Le projet de requalification urbaine est composé de 4 phases opérationnelles et une optionnelle (actuellement en phase 3). 

Phase 1 : Création de la rue Beltrame (achevée)

Phase 2 : Requalification du Parc de l’hôtel de ville (achevée)

Phase 3 : Requalification de la place du Sergent Mazet, place Paul Bert et avenue Henri Barbusse (en cours)

Phase 4 : Reconfiguration de l’îlot du marché et aménagement de la rue Pierre Curie

1. Création de la voie dite « rue du Colonel Beltrame »

Cette voie relie actuellement la rue du Moulin à la rue Aristide Briand. Son rôle est double. Premièrement, elle permet le contournement de la place Mazet. Elle vient ainsi modérer le flux automobile sur la « place du village ». Deuxièmement, elle représente une alternative à l’axe des avenues Foch-Curie-Barbusse. Enfin, c’est une voie qui est bordée par une quinzaine de places de stationnement. Elle apparaît donc comme garante d’une meilleure sécurité piétonne sans représenter une entrave à la circulation automobile.  Pour autant, elle n’accueille pas un trafic important : 80 véhicules le matin, 60 le soir.

2. Réaménagement du parc de l’hôtel de ville

Le parc de l’hôtel de ville est un espace de divertissement traversé de cheminements piétons et cyclables avec des aires de jeux et de repos. Il est agrémenté d’espaces enherbés et d’arbres de hautes tiges, ainsi que d'une fontaine sèche.

3. Requalification de la place Mazet et connexion de la Place de l’Eglise au réseau des places publiques (phase en cours)

L’objectif de requalification de la place Mazet est d’identifier et d’animer la place principale du quartier, la rendre accessible aux PMR, tout en préservant le stationnement aux pieds des commerces, ainsi que d’orienter la circulation en sens unique au niveau de la rue Foch.

Ces actions seront accompagnées de 2 opérations immobilières :

  • La reconstruction de l’ilot « Mazet » comprenant des commerces au rez-de-chaussée et des logements aux étages.
  • La réhabilitation du bâtiment « Moulin », l’ancien local des services techniques de la ville en commerces au rez-de-chaussée et logements aux étages.

Lieux de vie et de rencontres aux activités multiples, les places et parcs forment les espaces-clés du cœur de ville. Le cheminement de l’un à l’autre importe autant que les vues et perspectives qu’ils offrent au piéton.

La place Paul Bert, où se situent l’église et l’espace Nino Ferrer, sera intégrée au circuit piéton du centre-ville. Une continuité s’ouvrira alors de l’église à la « place du village », prolongée ensuite par un dégagement sur le parc paysager de l’Abbaye du Lys.

4. Reconfiguration de la halle du marché couvert et aménagement de la rue Pierre Curie

Cette  quatrième phase sera lancée ultérieurement.

La halle couverte sera requalifiée et l’ilot sera reconfiguré de façon à prévoir une placette avec un parking paysager. Elle conserva l’accueil du marché bihebdomadaire. Une piste cyclable permettra de relier la rue Aristide Briand à l’avenue de la Rochette, permettant de finaliser la trame vélo du centre-ville.